Izioq Ze Retro Life

izioq_retro_lifC’était passé sous notre radar. Cela date en effet du début de cette année, mais Izioq a récemment donné un petit coup de projecteur sur son album RETRO LIFE, et cette fois-ci, nous ne l’avons pas raté! Pour ceux qui aiment la chiptune oldschool, RETRO LIFE est un petit bijou, avec ses mélodies qui nous rappellent les grandes heures des consoles du début des années 90.

Je vous propose donc de découvrir qui est Izioq au travers de quelques questions, et je vous encourage à lire cette petite interview, tout en écoutant ce merveilleux album disponible sur Bandcamp, juste ici ou sur youtube.

Alors d’abord, la question facile (pour moi 😛 ), peux-tu te présenter en quelques mots?

Izioq, tout simplement 😉

C’est un pseudo mais j’y tiens car il signifie beaucoup pour moi : quand j’avais entre 14 et 15 ans j’ai commencé à m’amuser en Visual Basic sur le PC de mon père. J’avais créé un petit jeu pour 2 joueurs : chacun avait un damier multicolore avec des cases aléatoirement allumées ou éteintes et il fallait être le premier à éteindre toutes les cases de son damier en cliquant. Sauf qu’à chaque fois qu’on allumait une case ça éteignait celles autour et vice versa et qu’en plus, ça allumait une case au hasard chez l’adversaire… enfin bref ça a pas l’air très clair comme ça 🙂  mais, je ne sais pas pourquoi, j’avais appelé ce jeu et mon fichier « izioq ».

Donc quand j’ai voulu me lancer dans ce projet musical inspiré en partie par mon enfance et les jeux vidéos, j’ai trouvé ce nom approprié 🙂

Les films de Joe Dante, l’amiga, Beavis & Butthead, ton album fourmille de clins d’oeil. Peux-tu nous en dire un peu plus sur la génèse de cet album et tes sources d’inspiration?

J’ai toujours adoré les musiques de jeux vidéos et j’ai très souvent dans mon lecteur mp3 des BO de jeux SNES ou des albums de chiptune (notamment les morceaux de Radix, sans doute l’un de mes compositeurs préférés de chiptune, découvert sur la BO du jeu indé SEIKLUS). ça faisait donc longtemps que l’envie d’en faire me trottait dans ma tête.
Par ailleurs, en regardant il y’a environ 2 ans le documentaire (géniallissime) « Indie Game The Movie« , j’ai découvert les travaux musicaux de Disasterpeace, Jim Guthrie, C418, etc.
Tout ça mélangé et le fait que je sois quelqu’un de très nostalgique (mais pas passéiste) et que je voulais faire une sorte d’album « hommage » à mon enfance m’a amené à sortir RETRO LIFE.

Jusqu’à l’âge de 30 ans j’étais toujours à la recherche de trucs nouveaux, expérimentaux, avant-gardistes ou modernes que ça soit en films ou en musiques… et puis j’en ai eu marre et j’ai décidé de revenir à des choses simples, que j’aime et que j’aimais étant enfant.

Malgré son apparente simplicité et ses morceaux courts, on a l’impression que tout est très très travaillé, avec des sons très fouillés. Cela t’a pris combien de temps pour écrire tout ça?
Difficile à dire je dirais 3 mois en tout, 3 mois et demi. Mais je travaille aussi souvent que je peux sur ma musique donc ce sont 3 mois intensifs 🙂
Je suis content que tu me dises que ça sonne travaillé parce que comme les morceaux sont courts je voulais vraiment que ça « rebondisse » un peu partout et que des petits sons ou des petites « surprises » sonores apparaissent au fil des morceaux… donc oui, ça a été pas mal travaillé 🙂

Et au niveau du hardware, alors, quelles sont les ordinateurs et consoles que tu as utilisé? Ce sont les consoles de ton enfance?
Ohlala, non : un vieux PC portable tout pourri avec un vieux logiciel tracker. Je fais du chiptune « module » dans l’esprit de Radix et de la scène démo des 90’s ou des musiques sur Amiga, pas du chiptune « hardware » avec des cables et de vraies consoles. Après, comme source sonore pour chaque « one shot », ça peut venir de partout et nulle part… je pioche au hasard du moment que le son me plaît.

A entendre tous ces sons orientés “video game music”, tu dois être un peu gamer? Quelles sont tes références en matière de jeu?
Alors là c’est un paradoxe plutôt cocasse : je ne suis plus Gamer parce qu’au fil du temps, la vie, les obligations et ma passion pour la musique et l’art en général m’ont pris tout mon temps. Si les journées étaient plus longues je continuerais clairement à jouer (surtout aux vieux jeux en fait) mais dès que j’ai un peu de temps libre, je préfère faire de la musique ou dessiner ou faire des trucs sur photoshop, etc.

Néanmoins quand j’étais ado je jouais beaucoup même si j’ai jamais été un hardcore gamer ou un cador qui faisait péter les highscore (j’étais plutôt bon à Bomberman quand même, héhé).
En revanche, l’ambiance, les musiques et l’esthétique des jeux vidéos me touchent et m’inspirent au plus haut point. Je me tiens relativement au courant des actus et j’adore mater des documentaires sur le sujet, voir tourner des jeux indés sur Youtube, etc.
Ces sons et ces pixels ont marqués mon enfance, définitivement.
Voici une liste vite fait de mes coups de cœur du passé :

  • Pour les plus vieux : Dungeon Master, Captain Blood, Sabotage, Bomb Jack, Cinquième Axe, Barbarians, Speedball, Operation Stealth…
  • Puis sur la SNES mon top perso : Zelda III, Secret of Mana, Bomberman, Mario Kart, Mario Paint et Donkey Kong Country.
  • Quelques bons délires à Goldeneyes sur la N64 aussi.

A l’époque j’achetais les mag player one, super power, etc… l’époque dorée 🙂

A propos de la scène chiptune, j’ai vu que tu avais reçu les félicitations de Rich “Distasterpeace” Vreeland. Quels artistes chiptune suis-tu?
Les  » félicitations  » c’est un bien grand mot mais j’ai envoyé mon album à Disasterpeace (compositeur de la BO de FEZ) qui a été assez sympa pour me répondre et me faire un petit retour : je n’ai pas pu résister (avec son autorisation) à poster son message sur mon bandcamp.
Concernant les artistes chiptune (en dehors des compositeurs de BO de jeux vidéos style Rob Hubbard) que j’écoute je dirai : définitivement Radix, 4mat et à peu près tous ceux qui sont bien classés sur modarchive.com … il y en a tellement que je n’ai pas vraiment de noms qui me viennent là…

Et plus généralement, hors chiptune & demoscene, quels artistes t’ont influencé?
Wow, la liste est longue… quand j’ai commencé à faire de la musique sur ordi je dirai Aphex Twin, Dj Shadow, Boards of Canada… mais j’écoute vraiment de tout dans tous les styles, du hip hop au black metal en passant par la variété française donc je pourrais en citer pleins… pour les plus récents : Disasterpeace, C418 et Jim Guthrie.

Pour finir, que peut-on attendre de bon pour la suite, un autre album, des live? Souhaiterais-tu réaliser des musiques pour des jeux vidéo?
Pas de live mais clairement un autre album sur lequel j’ai déjà bien avancé : toujours l’esprit chiptune mais mélangé à d’autres sons et sonorités.
Concernant la réalisation de musiques pour les jeux vidéos : ça pourrait être une expérience intéressante si j’ai suffisamment de liberté. J’aime pas trop les travaux de commande ni les contraintes, j’ai besoin de liberté dans ma musique… Mais je suis carrément ouvert à toute proposition, même indécente.
En tout cas merci de m’avoir accordé cet interview et de soutenir mon album, ça me touche 🙂
Et bien sur un grand merci à tout ceux qui soutiennent ma musique et passent le message autour d’eux : merci à vous !

On attend le prochain album avec impatience!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo

Facebook

Twitter

YouTube