De la lecture pour l’hiver

Une belle brochette d'ouvrages dédiés aux jeux vidéos

L’hiver est bien là, avec sa froidure et ses nuits qui n’en finissent plus. Alors bien sûr on peut se blottir bien au chaud sous la couette, le pad dans les mains sur le dernier Uncharted mais il sera bouclé en un week-end. OrdiRetro vous propose donc de varier vos plaisirs en sélectionnant pour vous quelques lectures qui devraient vous occuper jusqu’au printemps.

Nostalgie, quant tu nous tiens!

Commençons par celui qui a fait le buzz, le livre de Marcus intitulé Nos jeux vidéo des années 70-90. Disponible un peu partout, le livre se démarque par la période choisie puisqu’elle ne couvre que la partie rétro du jeux vidéo. Evidemment, à OrdiRetro, ça n’est pas pour nous déplaire! Fonctionnant à la fois sur la nostalgie du lecteur et sur la passion de l’auteur, le livre nous emmène dans une promenade sur cette histoire récente mais qui nous semble parfois lointaine où afficher 16 couleurs à l’écran était un exploit et où avoir des sons corrects un rêve inacessible. Le tout avec verve et simplicité, ce qu’appréciera le néophyte. On apprécie également les quelques escapades dans des domaines annexes (jouets électroniques par exemple) ou les rappels historiques (les années 80, quand la bourse devenait folle). On n’échappera par contre pas à une certaine Nintendolâtrie sur certains passages – à lire avec un peu d’esprit critique donc. Au final un livre grand public qui remplit efficacement son office.

un volume pour les rassembler tous...

Poursuivons avec un pavé, un cube de papier qui se propose de vous présenter pas moins que… les 1001 jeux vidéos auxquels il faut avoir joué dans sa vie! Si avec ça vous n’êtes pas content, je ne vois pas ce qui pourra vous satisfaire. Bien sûr, il y en aura toujours au dernier rang pour trouver LE jeu manquant de la liste et juger que son absence est intolérable mais franchement, c’est pour se rendre intéressant. Certes il me semble qu’il y a plus de jeux sur les périodes récentes que sur les âges anciens du jeu vidéo mais l’ensemble est tout de même très complet et vous découvrirez forcément des petites pépites. Les fiches des jeux sont claires et indiquent à chaque fois ce qui a fait leur spécificité, leur originalité et au final leur intérêt. Bref c’est un livre pour les curieux, un livre qui donne envie à chaque page de (ré)essayer les jeux présentés. Une encyclopédie mais vivante en somme.

L'Amiga à l'honneur, parce qu'il le vaut bien

Après ce livre généraliste, une petite perle que nous offre David Taddei avec son ouvrage 101 jeux Amiga. Sorti de manière presque confidentielle, vous pouvez commander au choix une version papier ou une version numérique (pour iPhone/iPad/iPod Touch ou pour Amazon Kindle). En plus de nous présenter la quintessence du jeu sur Amiga, l’auteur a inclu des anecdotes, des trucs & astuces, des reproductions de documents inédits (croquis préparatoires d’Opération Stealth ou encore une illustration offerte à Sohor Ty pour son travail sur Dune) et surtout un nombre conséquent d’entretiens exclusifs avec les auteurs de ces jeux pour la plupart devenus mythiques ou du moins des classiques – et non des moindres : Philippe Ulrich (Captain Blood, Dune…), Franck Sauer (Agony, Unreal…), ou encore Jean-Luc Langlois (Maupiti Island, Vroom…) parmi tant d’autres se sont ainsi prêtés à ce exercice fort instructif qui nous livre les secrets de fabrications, les anecdotes et un peu de la personnalité de ces artistes. Un livre de passionné et passionnant, à la présentation claire et qui permet ainsi de faire découvrir une ludothèque souvent méconnue (surtout des jeunes générations) comparée à celles des consoles de la même époque.

Un peu d'histoire ne fait jamais de mal

Continuons avec un livre un peu plus dense, Start! La grande histoire des jeux vidéo, écrit par Erwan Cario. Deux aspects de l’ouvrage se distinguent par rapport aux autres livres de la liste : le premier, c’est de replacer l’évolution des jeux de manière simple et claire mais en même temps sans tomber dans les clichés et les raccourcis faciles. On suit ainsi les grandes lignes de cette histoire qui a maintenant plus d’un demi-siècle (le livre commence en 1958 avec Tennis for two) et on (re)découvre les affrontements entre Nintendo et Sega, Commodore et Atari ou plus récemment la façon dont Sony a bousculé cet univers de manière profonde et durable. Le second aspect est de mettre en valeur les créateurs : de Steve Russel à Hideo Kojima, en passant par Eric Chahi et Alexey Pajitnov , le livre n’oublie jamais qu’un jeu est le fruit du travail d’auteurs qui expriment leur créativité et leur talent dans les univers qu’ils animent sur nos écrans. Un livre qui semble papillonner de jeu en machine et de créateur en jeu mais qui posent les jalons d’une réflexion sur l’évolution d’un média vers sa maturité.

Une expo, un livre. Tout est dit.

Nous allons terminer ce petit tour d’horizon des ouvrages sortis récement sur les jeux vidéos par le catalogue de l’exposition Game Story qui se tient à Paris jusqu’au 9 janvier 2012. J’ai dit dans un précédent article tout le bien que je pensais de cette exposition organisée par MO5, alors si vous n’avez pas la possibilité d’aller la visiter ou si, comme moi, vous souhaitez pouvoir revenir tranquillement sur tout ce qui est présenté dans les vitrines, cet ouvrage est indispensable. Le découpage du livre reproduit celui de l’exposition et retrace l’évolution du jeu vidéo en le replaçant dans l’évolution historique et culturelle de la société occidentale (Japon compris). Une maquette sobre mais efficace, un contenu riche et clair, une valeur sûre de la liste.

C’est ainsi que s’achève ce petit tour des nouveautés livresques sur notre loisir préféré. A voir l’abondance des publications, il semble évident que le sujet est enfin reconnu et nous ne pouvons qu’encourager ces pionniers qui collectent, trient, classent les jeux et construisent ainsi progressivement les facettes d’une mémoire bouillonnante et passionnante. Et avec tout ça, il y a de quoi s’occuper tout l’hiver. On se retrouve après la fonte des neiges?

Récapitulatif
– Marcus, Nos jeux vidéo des années 70-90, Hors collection (144 pages – 24,90 euros)
– Mott Tony (dir.), Les 1001 jeux auxquels il faut avoir joué dans sa vie, Flammarion (960 pages – 32 euros)
– Taddei David, 101 jeux Amiga, (132 pages – 24,90 euros)
– Cario Erwan, Start! La Grande Histoire des jeux vidéo, La Martinière (216 pages – 29,90 euros)
– Clais, Dubois & Alves, Game Story (catalogue de l’exposition au Grand Palais), RMN (372 pages – 35 euros)



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo

Facebook

Twitter

YouTube