La série Pokémon fête ses 20 ans

Pokémon

La série Pokémon fête ses 20 ans.

Malgré un lancement qui passa plutôt inaperçu, le jeu mythique reste le plus vendu dans l’Histoire du Japon.

Vous ne pouviez pas passer à côté de la nouvelle, le 27 février dernier la série de jeu la plus populaire de ces deux dernières décennies, Pikachu et toutes les petites créatures qui l’accompagnent fêtent leurs 20 ans.

Il y a 20 ans quasiment jour pour jour, la firme japonaise Nintendo lançait un jeu original sur Game Boy qui se décline en deux versions Rouge et Verte, (la version Bleue est une exclusivité européenne et américaine). À l’époque, personne ne se doutait du succès qu’il rencontrerait ou même que le titre allait battre plusieurs records de vente et qu’il aurait droit d’être décliné de bien des façons, comme par exemple, en dessin animé dont le générique résonne encore dans nos têtes. Désormais, la série est un véritable monstre commercial alors que pourtant sa réussite n’était pas garantie.

Au commencement un magazine amateur pour finir en développeur de jeu vidéo,

L’histoire commence en 1986, quand trois hommes se lancent dans le développement de leur premier jeu en répartissant les tâches avec SUGIMORI aux graphismes, MASUDA à la programmation et la composition des musiques. Mais légalement leur société n’existe pas, et ils se voient devoir occuper un travail en parallèle, à l’instar de TAJIRI qui devient l’un des premiers journalistes dans le jeu vidéo. Pour progresser sur l’avancement de leurs travaux, ils profitent de l’appartement de ce dernier.

Ce n’est quand 1989, à la sortie de leur premier jeu Quinty, que leur société, Game Freak, devient officielle. On notera aussi que cette année là, le Japon connaît la Game Boy et que le studio signe avec la firme nippone un contrat pour un projet qui deviendra par la suite Pokémon.

Satochi TAJIRIPour ce jeu, Satochi TAJIRI, s’inspire de sa passion d’enfant pour la chasse aux insectes comme la plupart de ses camarades afin d’étudier leurs évolutions. Ce passe temps devient fondateur et place les bases du jeu où l’un des objectifs consiste à capturer toutes les créatures qui composent son univers.

« Les enfants jouent à l’intérieur de leur maison désormais, et beaucoup ont oublié la capture d’insectes. De même que moi. Quand je faisais des jeux, quelque chose a fait tilt et j’ai décidé de faire un jeu avec ce concept. Tout ce que je faisais en tant qu’enfant était en quelque sorte réuni en une chose : c’est ce qu’est Pokémon. » _ Satochi TAJIRI

Un démarrage discret et lent de Pokémon

pokémonPokémon était initialement prévu pour 1991 mais il multiplie les retards, pour finalement sortir le 27 février 1996, malheureusement à une période assez calme et donc sa sortie n’est pas un franc succès. Surtout qu’au début 1996, la PlayStation est en vente depuis déjà un an et avec elle, dans ses bagages, une révolution graphique qui permet de massifier les jeux en 3D qui se veulent sans cesse plus ambitieux les uns que les autres. Pokémon, quant à lui, sort sur Game Boy alors que c’est une console qui atteint ses six années d’existence et qui se voit délaissée par les magasins et éditeurs. Et Tsunekazu  ISHIHARA déclare qu’ils ont peut être eu tort d’attendre jusqu’à la fin de vie de cette console.

D’après le magazine Famitsu, dont l’article s’appuie sur des chiffres que leurs communiquent les revendeurs de Pokémon, le jeu dépasse de peu les 100 000 exemplaires vendus lors de la première semaine. En troisième semaine le jeu chute à moins de 6 000 ventes. Il atteint alors un total inférieur à 200 000 exemplaires écoulés ce qui ressemble à la fin de l’aventure.

« Le démarrage a été si calme et discret qu’on était loin d’imaginer que la popularité de Pokémon allait exploser un jour, racontait Satoru Iwata en 2009. Je me suis dit que, vu la faible quantité proposée, les rayons seraient vite dévalisés et que nous serions en rupture de stock très vite. Mais malheureusement, ce ne fut pas le cas… »

Cependant tout n’est pas encore fini, en arrivant à sa quatrième semaine de vente le jeu décolle et dépasse les 20 000 exemplaires. C’est le point de départ d’une longue vie florissante.

« Je pense que le bouche-à-oreille a joué un rôle décisif. En 1996, les gens n’avaient pas de blogs sur Internet, mais le côté fun de Pokémon est rapidement devenu un sujet de discussion. Et je pense aussi que le pouvoir des médias, surtout avec “CoroCoro Comic” [sorte d’équivalent japonais du “Journal de Mickey”] à l’époque, a permis d’amplifier la popularité de Pokémon. »Tsunekazu Ishihara, président de Creatures puis de la Pokémon Company, en 2009.

À la fin de l’année, le jeu de la firme Nintendo dépasse le million de ventes et ainsi gagne sa place de meilleure vente de l’année 1996, pulvérisant tous les favoris pour ce titre comme Tekken 2, Super Mario 64 ou encore Resident Evil, et ce n’est qu’un commencement. En effet, avec le lancement en avril 1997 du dessin animé, le phénomène Pokémon passe à la vitesse supérieure. Cette année là, Pokémon s’écoule à 4 millions d’exemplaires vendus et réussi la belle prouesse de rester en première place du classement annuel, qu’aucun autre jeu n’a accompli depuis.

Finalement le “petit jeu” sur une Game Boy en fin de vie est devenu un incroyable succés capable de battre ses pères et leurs records comme l’exemple de Super Mario Bros., sorti en 1985 avec au total un peu moins de 8 millions de ventes. Pokémon devient le jeu le plus vendu de l’Histoire du Japon et aujourd’hui encore après vingt années d’existence.

Pokémon en quelques chiffres:

  • Il existe 721 pokémons,
  • Ils ne disent qu’1 seul mot: leur nom,
  • Le jeu vidéo est décliné en 15 éditions,
  • Il se vend à 30 millions d’exemplaires, aussi bien que GTA San Andreas
  • Les pokémons sont les héros de 17 longs métrages et de plus de 900 épisodes de la série télévisée,
  • Nippon Airways peint 9 de ses Boeing 747 aux couleurs de Pokémon
  • Tous produits confondus, la franchise gagne 152 milliards d’euros.

bulbizarre rugissement

Et aussi,

Pour les fans des premières heures, sachez que pour fêter ses 20 ans,
il est possible de trouver sur le Nintendo e-shop de la 3DS, un émulateur de la première version de Pokémon sur Game Boy, tout cela pour un petit prix de dix euros et que Nintendo a sorti une série limitée de consoles 2DS.

consoles 2DS Pokémon

 



1 Commentaire sur La série Pokémon fête ses 20 ans

  1. Super dossier ! Le lire m’a beaucoup plus. Je vois qu’on a la même vision de cette superbe franchise qui aura marqué tant de générations. Et ce n’est pas terminé ! J’ai moi aussi rédigé un dossier sur les 20 ans de Pokémon, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo

Facebook

Twitter

YouTube