Icare magazine, quand le jeu vidéo est enfin de la culture.

Icare 3 - Spec Ops : The LineLa presse vidéoludique française est dans son écrasante majorité une presse d’information dont le travers est bien souvent de se transformer en catalogue publicitaire pour les prochaines sorties.

Mais comme il existe des jeux vidéo indépendants, il existe une presse indépendante qui essaye à sa manière de déplacer les lignes en proposant un contenu différent et surtout plus riche. C’est le cas du magazine Icare, porté à bout de bras par Aurélien Beuzard, son rédacteur en chef et auteur, qui traite à l’occasion de dossiers centrés sur un jeu en particulier (God of War, Deus Ex et actuellement Spec Ops : The Line) d’un faisceau de thèmes qui apportent un éclairage culturel profond et sensible sur le jeu en question.

C’est ainsi que l’analyse serrée de Spec Ops : The Line, captures d’écrans à l’appui qui sont autant de citations, est l’occasion de réflexions sur la guerre évidemment, sa représentation dans le jeu vidéo et ce qu’elle véhicule d’idéologie, mais également d’une lecture religieuse, géopolitique et psychologique du jeu et de son contexte.

Pour parler du jeu vidéo, les articles croisent les références, de Maître Eckhart à Mike Davis en passant par Jospeh Konrad, convoquent d’autres médias (le cinéma avec Apocalypse Now et L’Echelle de Jacob, la littérature avec Maupassant et Victor Hugo) pour effectuer des rapprochements pertinents et savent aussi laisser la parole à des personnes capables d’apporter un regard éclairant comme François Coulon, le producteur exécutif du jeu ou Christopher Westmoreland, un vétéran de l’armée des Etats-Unis.

Au final, Aurélien Beuzard traite du jeu vidéo comme l’on traiterait d’un film ou d’un roman, c’est dire qu’il redonne au jeu son statut plein et entier d’oeuvre culturelle. Et le magazine à plus des airs d’essai que de feuille de chou, ce qui justifie son prix de 15 euros en apparence élevé mais comparable, si ce n’est moins cher, aux ouvrages consacrés à Final Fantasy, Resident Evil et autres séries à succès. Nous ne pouvons qu’applaudir et soutenir ce travail, qui converge avec la vision du jeu vidéo qu’OrdiRétro défend depuis plusieurs années.

Le magazine est encore disponible en kiosque jusqu’au 14 juillet, après il sera trop tard. Il reste donc une semaine pour atteindre un niveau de vente qui ne remette pas totalement en question le numéro suivant consacré à Assassin’s Creed. La liste des points de vente est disponible sur le forum du magazine, alors n’hésitez pas à l’acheter et à vous plonger dans cette lecture passionnante.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo

Facebook

Twitter

YouTube