Dernières places pour l’avant-première de Silent Hill : Révélation au Kinépolis de Lomme

Welcome to Silent HillAprès une semaine consacrée à Silent Hill, OrdiRétro et le Kinépolis ont encore 5 places à vous offrir pour l’avant-première de Silent Hill : Révélation à Lomme le mardi 27 novembre à 20h45.

Pour cela, rien de plus simple, il suffit de nous raconter en quelques lignes le souvenir de la première fois où vous avez eu peur en jouant à un jeu vidéo.

Les premiers à répondre en commentaire AVANT CE SOIR MINUIT seront récompensés par une place gratuite pour l’avant-première.



7 Commentaires sur Dernières places pour l’avant-première de Silent Hill : Révélation au Kinépolis de Lomme

  1. Morgan

    Ma première peur en jeu vidéo ? Certainement Alien Trilogy sur PSX =)

    Techniquement c’était pas terrible c’est vrai, mais suffisant pour filer la trouille à un gamin !

    A retrouver en broc …

  2. Loreleï

    Mon meilleur souvenir de silent hill , j’avais 7 ans , mon père jouait , je le contemplait. Tout les jours j’incitait mon père a continuer sa partie , pour connaitre la suite de l’aventure , pour savoir ce qu’était devenue la petite fille que je considerait à mon image. Mais la nuit venue , impossible de dormir. Fermer les yeux dans le noir. Impensable , les infirmières viendraient jusqu’à moi. Les zombies dévoreraient mon petit chat Isis. Ce fut alors ma première nuit blanche , en compagnie de mon papa qui terminait l’aventure.

    Ma première et plus tremblante nuit blanche.

  3. Ma première peur fut devant le premier Resident Evil, je m’en souvient comme si c’était hier…
    J’étais chez mon cousin, beaucoup plus grand que moi à l’époque, il avait décidé de me montrer son « nouveau jeux ». Je ne vous dit pas la soirée d’enfer que j’ai passé !
    Depuis, je regarde sous mon lit chaque soir avant d’aller dormir…

  4. Maxime

    Le premier jeu où j’ai eu peur a sûrement été Alone in the Dark.
    Il mêlait du sursaut, du mystère et de l’angoisse. Je me souviens de beaucoup de moments de sursaut. Entre la grand-mère surbadante quand on jouait la fille au début du jeu, le fait qu’on ne savait jamais si il fallait allumer ou éteindre les lumières parce que les lumières créaient les monstres et les éteindre les faisaient apparaître, etc…

    En tout cas, je me souviens bien que c’était un manoir encore plus effrayant à explorer qu’un resident evil !

    C’est vraiment un jeu d’horreur survival qui reste marqué pour moi.

  5. dimitri

    le jour de la sortie du « silent hill » bah oué j’étais avec ma petite amie de l’époque! et j’ai crié plus quelle! les infirmières a moitiés défoncés j’aime pas trop; mais j’irai bien voir le deux 🙂

  6. dimitri

    en jouant a « silent hill » vu que je joue pas souvent, on ne m’a pas prévenu, des bruits et des monstres qui sortent de nul par! vous voyez le moment de panique quand vous ne savez pas quoi faire dans un moment de stresse car un monstre est entrain d’arriver? bah j’étais constamment comme ça, en appuyant sur tout les boutons de ma manette! la pauvre elle a du avoir des séquelles

  7. FenriX

    Félicitations à tous les participants qui ont pris le temps de partager avec nous un de leurs souvenirs. Nous sommes heureux de vous offrir des places pour l’avant-première de Silent Hill : Révélation et nous vous donnons rendez-vous mardi soir dans la salle du Kinépolis 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo

Facebook

Twitter

YouTube