blog

Wolfenstein 3D

Ce week-end, en me baladant dans certaines boutiques spé de jeux vidéo, je suis tombé sur un jeu PS3 à 5 euros neuf, Wolfenstein . Ne l’ayant pas, je me suis fait un petit plaisir pas cher. Ce jeu m’a rendu tout de suite nostalgique car j’ai joué par le passé à Wolfenstein 3d et return to the castle. Vous connaissez ? Certainement oui ! Quoi toi qui lis ce blog tu ne savais pas que Wolfenstein est une licence vieille de presque 20 ans ?

Laisse moi donc combler ton manque d’histoire de jeu et pour les autres je vous laisse vous remémorer les joies de tuer du nazis ;)

Les origines de Wolfenstein

Wolfenstein 3D (premier du nom ) est sortie en 1992 est fut le premier FPS du genre ou Doom LIke, quoique l’on devrait dire wolfenstein like car celui ci a été conçu avant doom et par les memes développeurs ;) Mais bon, c’est plus simple de dire doom like quand même !

Donc, Wolfenstein 3D est un doom like créé par Id Software et distibuée par Apogee Software pour PC, ou devrais-je dire MS DOS . Il fut porté par la suite sur plusieurs plate-formes (3DO, SNES, Jaguar, APPLE 2, Acorn Archimèdes, GB Advance,…) et est encore à l’heure actuelle porté sur les consoles dites next gen ( XBLA, PSN ) ou encore sur mobile via l’Iphone.

Wolfenstein a été distribué au départ en tant que  » shareware ou partagiciel « , c’est à dire un jeu que l’on pouvait copier et partager librement ( ha : l’esprit gratuit du PC et de l’internet …) . La version standard en shareware comportait 10 niveaux qui était réellement suffisant pour donner envie d’acheter la version complète de 60 niveaux  ( soit 6 épisodes en 10 niveaux chacun ). En 95, Id Software est même allé plus loin en publiant le code source du jeu et en faisant de sa licence une version libre ! C’est plus maintenant que l’on pourrait voir cela , pas vrai ?

Wolfenstein le principe de jeu

Dans le premier épisode de Wolfenstein 3D, le joueur incarne le soldat allié américain d’origine polonaise William « B.J » Blazkowicz qui doit s’enfuir du chateau de Wolfenstein bourré de Nazis, de bergers allemands et de boss de fin de niveau ! On se perd ainsi dans les couloirs interminables du château en bottant les fesses de tout se qui bougent, en récupérant armes et munitions, kits de survies et trésors, tout en découvrant portes dérobées et cachettes secrètes.

Listes des 6 épisodes

  • Épisode 1 - Escape from Wolfenstein (L’Évasion de Wolfenstein) : Le soldat B.J Blazkowicz a été capturé en tentant de trouver les plans de l’opération Einsenfaust ; il doit s’échapper du château Wolfenstein et devra pour cela, éliminer Hans Grosse, le garde et chef du château.
  • Épisode 2 - Operation: Einsenfaust (Opération : Einsenfaust): Blazkowicz découvre ce qui se cache derrière le nom d’opération Einsenfaust : les nazis sont en train de créer des armées de morts-vivants dans le château Hollehammer. Le joueur devra éliminer le Dr Schabbs, responsable de la création des zombies, pour stopper l’invasion.
  • Épisode 3 - Die, Führer, Die! (Meurs, Führer, Meurs!) : Cet épisode est, d’un point de vue chronologique, le dernier ; c’est en effet durant celui-ci que Blazkowicz est amené à abattre Adolf Hitler, retranché dans son bunker.

Les trois épisodes suivant appartiennent à la série Nocturnal Missions qui se focalise sur la guerre chimique préparée par les nazis.

  • Épisode 4 - A Dark Secret (Un Sombre Secret) : Le Dr. Otto Giftmacher, responsable du développement de l’armement chimique nazi, est la nouvelle cible du héros. Ce dernier devra pénétrer une usine d’armement pour le retrouver et l’éliminer.
  • Épisode 5 - Trail of the Madman (La Trace du Fou) : Les plans de la guerre chimique préparée par les nazis, sont conservés dans le château Erlangen, sous la garde de Gretel Grosse, la sœur de Hans. Une fois de plus, B.J Blazkowicz devra éliminer tous les nazis sur son passage afin de récupérer ces plans.
  • Épisode 6 - Confrontration : Blaczkowicz est chargé d’assassiner le Général Fettgesicht qui dirige l’armée nazie depuis sa forteresse. Beaucoup plus difficile que les autres épisodes, cette dernière mission conclut Wolfenstein 3D.

Ces 6 épisodes donnaient ainsi un  semblant d’histoire au jeu en plus du gameplay innovant pour l’époque. Pour finir ces 60 niveaux, il faut s’armer de courage et avoir des nerfs d’acier car il est tout de même pas facile.

Vu à la première personne et éffet de profondeur jamais vu pour l'époque

Les polémiques sur ce jeu

Bien évidemment, un jeu où il faut tuer des nazis ne passe pas inaperçu et indignera de nombreuses associations de protection de l’enfance et d’anciens combattants.

Avec ses soldats nazis, ses Swastika, ses croix de fer, les portraits d’Adolf Hitler ou encore la chanson du parti Nazi « Horst-Wessel-Lied » en thême musical vous pensez bien que ce jeu a déclenché les polémiques. Il a donc été interdit en Allemagne où tout ces symboles sont interdits. Mais bon, c’est tout de même contradictoires, car ce n’est pas l’apologie du nazisme mais bien de tuer et massacrer ces putains de nazis de m…. ( je m’emporte là) .

La version super nes a même été complétement retravaillée et censurée par Nintendo. Toutes les références nazis ont été supprimées du jeu, le sang a été remplacé par de la sueur et les chiens ont été remplacés par des rats mutants. Lorsque l’on voit les jeux actuels ( caché derrière leurs PEGI) on peut en rire, mais a cette époque on ne rigolait pas encore avec les caractères violents et immoraux .

Les différents perso à tuer

Les suites de Wolfenstein

Wolfenstein étant un de ces FPS mythiques, il n’a pas fallut longtemps aux éditeurs de vouloir ressortir cette licence des placards. Deux suites ont donc été faites.

En 2001, Wolfestein Return to the Castle, a donc vu le jour.

Complètement retravaillé graphiquement avec le meilleur moteur 3D de l’époque ( celui de Quake 3 Arena) et avec cette fois ci une vraie histoire, le jeu est un très bon hit PC (8,5 sur gamekult ). Le jeu commence également dans un chateau de Wolfenstein somptueux avec le même héros. L’intrigue du jeu est que les nazis ont découvert une tombe nécromancienne et veulent utilisés des pouvoirs occultes pour être  les maîtres du monde. Une histoire bien ficelée, un solo bien prenant, une suite de qualité pour un mythe. Il était même possible de passer sur une version 3D du même acabit que 10 ans auparavant pour se donner un peu de nostalgie .

Enfin, en 2009, Wolfenstein revient sur XBOX, PS3 et PC, la encore le but est de tuer du nazi et du nazis zombifé. Dommage, le jeu n’est pas aussi réussi que ces grands frêres et c’est bien dommage.

Mais bon pour 5 euros chez Games (oups je l’ai dis), je ne pouvait pas passer à coter et puis c’était l’occasion de vous faire ce post .

Bon je vous laisse, j’ai Adolf à traquer et massacrer !

MAJ : Les 20 ans de Wolfestein 3D

Pour feter ses 20 ans , wolfenstein 3D est en version HTML gratuite ! http://wolfenstein.bethsoft.com/game/wolf3d.html

A vous de jouer ;)

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Evènements à venir !

YouTube OrdiRétro

Ordiretro sur Facebook

« Top des Blogs »

Ebuzzing - Top des blogs - Jeux vidéo